Messe de départ du Père Jean

en présence de Mgr Dollmann

 

Merci, Jean,  pour avoir été "notre frère et notre Fils", et en avant l'EAP !

 

22ème dimanche du temps ordinaire, dans la liturgie de ce 2 septembre, et pourtant quel dimanche peu ordinaire ! Il l'aura été pour trois raisons : le départ du père Jean, parmi nous depuis 2010, en qualité de modérateur de la paroisse Saint Vincent de Paul ; l'envoi de l'équipe d'animation (EAP) totalement renouvelée -neuf laïcs avec le père Frédéric qui devient administrateur- ; un envoi -premier "geste" fort diocésain de Mgr Vincent Dollmann venu présider la messe de ce dimanche ensoleillé, en présence de prêtres -dont les pères Pierre Tritz, assistant général des Fils de la Charité, et Xavier Bris, vicaire général-, de diacres permanents, des religieuses Filles de la Charité et d'une belle assemblée chantante. En cette année du Centenaire de la création de l'Institut des Fils, la fresque au fond de l'église Notre Dame du Sacré-Cœur donnait le ton de la cérémonie : aimer, aider, joie, union, mission, bonté, rencontre … Le panneau dédié au père Jean qui quitte Valenciennes pour la Cité Saint Pierre, à Lourdes, rappelait ses qualités : "Il écoute tout le monde avec patience, ne juge pas, tente d'expliquer à chacun(e) les différences des autres", "La chapelle Saint Joseph a été désacralisée pour accueillir l'association Midi Partage, mais on y accueille toujours des hommes, des femmes et des enfants … Jean a heureusement écouté Jean-François, son responsable, en 2015, sinon Midi Partage fermait ses portes", "C'est un prêtre engagé, défendant ses convictions, à l'écoute des petits et des pauvres". Aumônier de la prison, accompagnateur de jeunes au lycée privé Jean-Paul II (Dampierre), aumônier diocésain du Secours catholique, membre d'une équipe de marcheurs … c'est tout cela Jean Ménétrier, 62 ans, ordonné en 1989, originaire de Pontarlier (Doubs), que l'on pouvait croiser à pied dans les rues de cette paroisse populaire de 17 000 habitants qui compte quatre clochers, ou à … vélo ! Accueillant l'assemblée, ce dimanche, il est resté lui-même : "Aux mots, je préfère les gestes et nos partages". Puis, se tournant sur le père-archevêque : "Merci de fêter avec nous cette rentrée pastorale". Mgr Dollmann, qui fêtait ses six ans de consécration épiscopale, prenant la parole, plaçait ce temps fort sous le signe du renouveau -"après la perte de Mgr Garnier"- et ce qu'il nous montre comme chemin à suivre : la Foi, la Charité, l'Espérance.

 

A quelle parole du Christ vais-je être fidèle ?

 

Dans son homélie, Mgr Dollmann a rappelé "l'importance des liens entre les personnes, la communication, notre sourire, notre manière d'être, la fidélité à nos engagements … Ce dialogue de Dieu et de sa création, où Jésus-Christ se rend présent par son corps et son sang (à l'autel), et par sa Parole (à l'ambon), nous  avons à le faire vivre pour mieux servir nos frères et sœurs. Comme effort de rentrée, je vous propose de faire halte avec une parole de Dieu et nous interroger sur notre fidélité à cette parole … L'EAP renouvelée sera là en soutien mais aussi pour nous aider à nous greffer à la source qu'est le Christ". La prière universelle invitait à "ne jamais baisser les bras" et à souhaiter le meilleur pour Jean qui succède au père Eric Récopé -présent dimanche, jadis (1992-2001) à Valenciennes Saint Vaast- à Lourdes où il sera avec le père Darius (République Démocratique du Congo). Le père Tritz a salué cette "pluriculturalité, une première" et remercié "Valenciennes qui fournit la Cité Saint Pierre en Fils !" (rires). Avant de conclure : "C'est ensemble dans la vie que nous allons au peuple, que nous allons à Dieu". Restait à appeler les membres de l'EAP : sœur Nadine, Sylvie, Marie-Odile, Colette, Gaëtane, Lydia, Lionel, Etienne et Jean-François (diacre). Mgr Dollmann leur remettait leur lettre de mission, "heureux de ce lien que nous garderons". Oui, un 2 septembre pas tout à fait ordinaire.

 

Ph. C

 

 

La journée s'est poursuivie, après le baptême de Gabriel, par l'apéritif, les remerciements au père Jean grâce à un photo-montage, puis le déjeûner fut pris ensemble, sous une météo très agréable. Veille de la rentrée scolaire, voilà qui remettait en forme et au … travail !

 

Article publié par Francis Bar • Publié Dimanche 02 septembre 2018 • 953 visites

keyboard_arrow_up