Messe des Familles commémorative

du 11 novembre

Silence religieux tout au long d’une cérémonie qui a commémoré la fin de la 1ère Guerre Mondiale dans notre petite église du Faubourg.

C’était une messe des familles où les enfants du catéchisme venus avec leurs parents ont vécu ensemble une célébration sortant totalement de l’ordinaire. D’abord un extrait du film « Joyeux Noël » suivi de la prière d’ouverture puis l’abbé Frédéric nous a annoncé une Eucharistie autrement et que nous sonnerions les cloches 11 minutes.

Un clip de Florent Pagny sur la chanson « le Soldat » et la lecture de lettres de Poilus. Que le ton était Juste pour Bruno, l’un des 2 lecteurs, professeur d’histoire ; les mots si personnels et explicites des soldats ont trouvé dans la voix de Bruno un pont entre leur cœur et le nôtre. Ange, autre lectrice des lettres a laissé parler sa propre émotion et c’était touchant.

Les Fils de la Charité ont fait mémoire de leur père fondateur, Emile Anizan qui était alors aumônier à Verdun. Un homme de Paix, le cœur envahi d’amour pour les plus pauvres.

Tout nous a préparés à dire d’une seule voix le Notre Père, à recevoir la Paix du Christ et surtout à disposer notre cœur à recevoir le Corps du Christ.

La liturgie de ce Dimanche des familles Autrement était pensée pour que ceux peu habitués à fréquenter nos assemblées eucharistiques vivent la Communion et se rappellent le sens de notre Foi et que seul Dieu sauve de nos manques de Fraternité.

Noëline S.

Article publié par Francis Bar • Publié Mardi 13 novembre 2018 • 125 visites

keyboard_arrow_up