L' équipe d'accompagnement des familles en deuil

Témoignage de l'équipe funérailles


Dans vos nombreuses réponses aux questions pour le Synode mondial, vous avez émis le souhait de recevoir des témoignages des différents acteurs de la paroisse au cours de nos célébrations. Plusieurs personnes ont demandé d'en savoir davantage sur le fonctionnement des funérailles dans notre paroisse.

Notre équipe '' accompagnement des familles en deuil '' a donc décidé de vous présenter son témoignage ce dimanche.

Nous sommes une petite équipe de 10 membres y compris nos 2 prêtres Bernard et Frédéric ainsi que notre diacre Jean-François. Il y a nos deux sœurs Anne-Marie et Nadine et enfin 5 laïcs Isabelle, Patricia, Noéline, Dorothée et Marie-Odile. Dans cette équipe, nous avons la chance d'avoir nos prêtres, présents dans les rencontres avec les familles et qui célèbrent. Nous apprécions leur humanité, leur simplicité ; les gens sont à l'aise avec nos Fils de la Charité, ils sentent qu'ils ne sont pas jugés.

Notre participation à ce service d'Eglise est le résultat d'un cheminement personnel qui fut parfois long.
Pour certaines, ce fut leur métier d'aide soignante ou infirmière qui accompagnaient de grands malades en fin de vie et étaient depuis longtemps à l'écoute des personnes en souffrance physique et morale. Elles cheminaient avec le malade, et la famille selon les cas, de son entrée à l'hôpital jusqu'à son départ vers le Père éternel.
Pour d'autres, ce fut la confrontation à l'épreuve de la perte d'un ou plusieurs êtres chers dans la famille ou chez des amis proches.
Pour un autre encore, accueillir les familles en deuil fut un engagement accepté au nom du Service de la charité envers des personnes qui souffrent et de la prière pour les défunts.
Nous avons suivi une formation mais les échanges sur nos différents accompagnements, certains plus douloureux que d'autres, entre membres de l'équipe, nous apportent un soutien mutuel et nous permettent de continuer à progresser ensemble et à améliorer notre service.

La rencontre avec la famille en deuil et la célébration sont indissociables. Quand la préparation se passe bien ( ce qui est le cas la plupart du temps ), la célébration est belle.
La rencontre de la famille est une démarche en binôme ce qui crée une richesse différente, à la fois par sa composition et aussi du fait de l'histoire propre à chaque famille. Nous prenons le temps de les écouter , de respecter leur silence, leurs demandes, leur colère, parfois, de trouver injuste le départ de leur proche.
Nous entrons dans leur souffrance et nous nous sentons bien petits devant eux.
Nous les aidons à préparer une célébration personnalisée et digne de l'être aimé qu'elles ont perdu. Nous découvrons la vie du défunt et nous essayons de la relier à un passage des Ecritures. Avec eux, nous avons l'impression qu'aborder la foi devient plus simple. Quand le temps entre la préparation et la célébration le permet, nous leur laissons le livret des textes et ils font leur choix eux-mêmes.
Au cours de cette rencontre, nous essayons de leur communiquer l'Espérance qui nous habite, que la mort n'est pas une fin en soi mais une vie autre à poursuivre transformée dans le Christ ressuscité. En cela, nous vivons un moment d'évangalisation auprès de personnes qui , la plupart du temps, ne vont à l'église que dans les grands moments d'une vie chrétienne : baptême, communion, mariage et enterrement.

La célébration est l'occasion d'une rencontre avec l'assemblée venue soutenir la famille. Nous sommes frappés par le silence au cours de la cérémonie et par la qualité de l'écoute de cette assemblée ; l'écoute des textes choisis par la famille, de l'homélie et s'ils ne chantent pas,ils sont attentifs aux paroles. Il se passe quelque chose, là aussi, c'est un lieu d'évangélisation.
Pour la famille, nous faisons en sorte que la célébration soit un moment de grâce qui leur apporte le plus de paix possible au- delà d'une douleur uniquement subie.

Il nous semble important de dire que ces démarches, nous les faisons au nom de notre communauté paroissiale, toujours évoquée au cours de la célébration et qui est asociée à la messe du souvenir. C'est réconfortant de sentir, au début de la messe du dimanche, que toute la famille paroissiale entre en accueil fraternel avec les personnes endeuillées. Cela enrichit la communion entre tous.

Nous concluons ce témoignage par cette phrase adressée aux débutantes par une paroissienne âgée qui a beaucoup oeuvré dans cette équipe :'' Nous ne préparons pas un enterrement, nous célébrons une Vie et nous rencontrons des vivants''.

PXL_20220424_090315659
PXL_20220424_085721396.MP
PXL_20220424_085733180.MP
PXL_20220424_085753241.MP
PXL_20220424_085811887.MP
PXL_20220424_085941055.MP
PXL_20220424_090212259.MP
PXL_20220424_090216644
PXL_20220424_090223984.MP
PXL_20220424_090343198.MP
PXL_20220424_093124945.MP
PXL_20220424_093147845.MP
PXL_20220424_093221708.MP
PXL_20220424_093229515.MP

Article publié par Paroisse St Vincent de Paul en Valenciennois • Publié Samedi 30 avril 2022 • 49 visites

keyboard_arrow_up